table

samedi 25 juillet 2015

Balmoral Añejo 18 Torpedo MK52



Durée ± 52 min, à croire que tout est calculé : allumage facile, combustion très bonne. 
Ce cigare porte bien son nom de « torpille », en effet, l'arôme est assez fort et piquant dès le début mais il ne va heureusement pas en augmentant.
J'ai dû faire un double dégazage pour le finir, attention ne pas couper trop près du bord, il faut vraiment une bonne aération pour un tirage au goût acceptable, agréable et profitable.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire