table

vendredi 27 janvier 2017

Avo Heritage Toro



Il fallait lui trouver un nom et c’est en hommage aux agriculteurs, mélangeurs et rouleurs que naturellement, celle-ci prit le nom de gamme Heritage.

J’ai testé le robusto, mais ce soir, j’ai en main le nouveau module de la gamme (pour le bénelux), le Toro.




Ma cape est assez veineuse et a un beau teint foncé.
Je coupe un morceau de sa tête et aspire avant allumage.  Le tirage me semble parfait. Je craque l’allumette et attends les quelques secondes pour laisser le temps à l’odeur de soufre de s’évacuer. Le tirage est normal pour un cigare de ce calibre, la fumée est dense et remplit bien la bouche.
J’ai un cigare assez corsé avec de bonnes saveurs de cèdre, de chocolat au lait, de crème et d’épices poivrées.
Apres quelques bouffées, il s’arrondit, devient plus doux avec un côté qui me replonge dans mon enfance quand ma grand-mère sortait la tarte aux pommes du four. Et me voilà perdu dans mes pensées de gamin…




Ce moment durera jusqu’à ce que j’arrive ± au niveau de la bague. Là, mon cigare redevient piquant et assez agressif. Je dois donc lui appliquer un dégazage, celui-ci sera puissant et assez long. Je peux enfin continuer ma dégustation qui est revenue sur les épices et le corsé.

En conclusion, je dirais que si vous voulez un cigare équilibré avec assez bien de coffre et que vous avez le temps de fumer en douceur et d’apprécier sa durée, je vous recommande ce module.  Si par contre, vous voulez passer un très bon moment, mais que le temps vous est compté, lancez-vous sur le robusto.

Ce cigare est aussi l’occasion d’un bon partage entre copains et comme son créateur le dit : Une chanson renaît chaque fois qu'elle est partagée avec quelqu'un d'autre. Cela est valable pour un cigare de ce genre.

Cape : Equateur Sun Grown
Sous Cape : Rép. dominicaine
Tripe : Rép. dominicaine
Il a une longueur de 15,24 cm pour un cepo de 60

Prix au moment de la publication de l’article : 9.5 euros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire