table

lundi 2 janvier 2017

Davidoff Winston Churchill Robusto

Je vais tester ce soir le module Robusto (à la soirée j’avais eu le Churchill) que j’ai découvert lors de la Soirée "Belgian Cigar Event 2015" au Cercle de Lorraine.






Le groupe a choisi une couleur dorée pour la silhouette de Sir Winston et un fond blanc pour la marque. Couleur de la pureté diront certains, moi je dirais couleur du sacré (vu mes croyances celtiques).
La cape est d’un beau brun avec des reflets rougeâtres et elle est légèrement huileuse, avec de belles nervures, ce qui fait encore ressortir plus le blanc/or de la bague.





Au toucher, j’ai un cigare ferme et serré, pour une fois je ne prends pas l’emporte-pièce, je craque l’allumette et allume celui-ci, allumage aisé et très correct, le tirage est parfait. Dès les premières bouffées, un léger picotement de poivre pour une fumée abondante, très vite je retrouve une sensation de bon café et de boisé. Au fur et à mesure de mon test, les arômes de café se dissipent pour laisser place à un goût plus fruits secs qui tire lentement vers les amandes pour devenir carrément de la noix vers la fin du cigare. Les légers arômes de poivre restent bien présents. Je suis donc avec un cigare très agréable qui est moyennement fort (ce qui confirme la soirée précédente, où je lui donnais une puissance de 6), pour son côté aromatique je lui mettrais 7. J’ai donc un cigare très équilibré et le test d’auto-olfaction le confirme.
64 min plus tard, je suis dans l’obligation de déposer le reste de celui-ci sinon cela deviendrait dangereux pour la moustache et les lèvres.

Je ne suis pas un habitué des cotes sur les cigares mais si le l’étais, je lui aurais mis une très bonne cotation.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire