table

vendredi 27 janvier 2017

Laphroaig Select



Une surprise découverte au Luxembourg qui m’a attiré vu la bonne appréciation que j’ai eue avec le 10 ans.

Ce Select est en fait le résultat de travaux sur une sélection de fûts. Ce whisky est passé par des fûts de Sherry Oloroso, des fûts de Sherry Pedro Ximenez, des quarter cask pour finir par ensuite être vieilli pendant les 6 mois les plus chauds de l'année en fût neuf de chêne américain.
Tout cela sous le contrôle de Ian Hunter, dernier propriétaire membre de la famille de la distillerie.

Il a une belle couleur et avant de le déboucher, je sais que je dois m’attendre à de la tourbe.
Je prends un verre de dégustation, et verse un peu de cette eau de vie.
En effet, au nez, la tourbe traditionnelle à Laphroaig envahi mes narines.  Elle est suivie par des senteurs de poires, de vanille et de caramel (voir si celui-ci n’est pas apporté par le colorant).
En bouche : la tourbe évidement avec de l’iode et aussi un peu de noix grillées
J’adore ce whisky, jusqu’à ce stade.
Car au final, cela se corse (sans mauvais jeu de mots), celle-ci est très faible voire inexistante.
Certains détracteurs diront que c’est à cause de son taux d’alcool 40%.  Je ne suis pas certain de cet argument puisque j’ai déjà dégusté plusieurs 40% qui avaient une très bonne durée de vie au niveau du palais.




Mais comme je l’ai pris avec un cigare très jeune, le RamonAllones Edition Bélux 2015, j’ai une dégustation assez équilibrée.
Je reviendrai vers ce Select pour son nez et sa bouche.

Prix au moment de l’article entre 43 et 49 euros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire