table

mardi 28 février 2017

Camacho Corojo Toro






C’est lors d’un troc avec mon ami Pierrot, que je découvre ce cigare de la gamme Camacho. Donc après le noir et le bleu, je me lance dans le rouge.

Ce cigare est fait uniquement de feuilles Corojo. Corojo a été développé à Cuba pour faire des grandes feuilles de capes. Comme beaucoup de graine de tabac, elles se sont retrouvées dans d’autres pays lorsque les fabricants ont fui Cuba. Le Mater Blender pour ce cigare a pris non seulement des feuilles Corojo, mais aussi de différentes saisons de récolte.




Ce qui me frappe toujours sur ces Camacho c’est la grandeur et le côté criard de ses bagues. Dans ce cas, elle est rouge avec ses traditionnelles inscriptions (voir mon article sur lebleu).
J’ai un cigare a la cape assez claire et bien nervurée, il est souple et a cru me donne un tirage facile avec du poivre déjà présent
L’allumage se fait sans difficulté et la fumée est bien présente, la combustion est parfaite.

La fiche technique ne s’est pas plantée sur la puissance de celui-ci, elle est en effet bien là.
Mon cigare me donne des sensations de poivre noir ainsi que de la muscade qui devient assez vite rassasiant, il va falloir fumer lentement pour arriver au bout.
La cendre est blanche et ferme sur le cigare, mais très friable une fois dans le cendrier.

Je passe un bon moment avec celui-ci, mais pas de décollage ni de voyage, et je ne le recommande pas aux débutants et encore moins à ceux qui n’aiment pas la puissance.
Par contre, les amateurs de cigares expérimentés devraient l’apprécier. La société Davidoff présente ce Camacho Corojo comme le cigare le plus fidèle à ce qu’étaient les cigares cubains vintage à leur heure de gloire, à vous de vous faire votre avis.

J’ai une vitole de cepo 50 pour une longueur de 15,2 cm
Cape : Honduras (authentique Corojo de la 5 eme récolte)
Sous-cape : Honduras (authentique Corojo liguero)
Tripe : Honduras (authentique Corojo de la 3 eme récolte)

En conclusion : un cigare puissant à fumer de temps en temps pour un bon moment de détente.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire