table

mercredi 15 février 2017

Tatuaje Tattoo Adivino



C’est lors d’une visite chez mon ami Christof (De Kelle cigars, Overijse) que je découvre ce cigare, il me le présente comme un Nicaragua avec un bon rapport qualité/prix.

Je me laisse donc tenter et je dois dire que je ne suis pas déçu.

J’ai un cigare avec une belle cape de couleur brun sombre, maduro et une belle finition.
J’en coupe un morceau et le porte aux lèvres.
Je sens qu’il a une certaine résistance et qu’il libère déjà des arômes terreux.




Je l’allume et celui-ci me confirme mes premières sensations, ok je suis donc fixé, il va falloir tirer un peu plus pour ma dégustation. La combustion est parfaite et la fumée est abondante sans être dérangeante, pas comme certains cigares qui piquent aux yeux très rapidement. Maintenant, restons sérieux deux minutes : quand on s’est retrouvé à 8 fumeurs quelques jours plus tard pour le déguster dans mon living, il a fallu immanquablement ventiler la pièce.

Mon cigare a une certaine puissance que je classerai dans medium a forte.

Il libère lentement du cacao, du cuir, des noix et du poivre. Concernant celui-ci, je dirais qu’au cours de ma dégustation, il est passé de blanc à noir avec une progression au fur et à mesure de l’avancée de mon test, mais sans jamais franchir le cap du désagréablement trop puissant.
Je suis enchanté de cette découverte.

Vous pouvez le trouver chez Cristof (De Kelle cigars, Overijse), Christophe (JPP Cigares, La Louvière), Philippe (La Tête d’Or, Bruxelles), Jean-Pierre (Maison Demoulin, Liege) …

Ce cigare fait 14 cm pour un cepo de 58, donc attention prévoyez un large coupe-cigare.
Cape : Equateur Habano
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua


En conclusion, je l’ai apprécié et je le refume régulièrement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire