table

jeudi 22 juin 2017

AVO Improvisation Limited Edition 2017

Special Toro Box Pressed





On prend les même, on les mélange et on obtient un bon cigare, voilà en gros comment est née cette LE 2017.

Puisque ce cigare est le résultat remarquable de la conjugaison improvisée de trois cigares AVO édités précédemment : l’AVO Syncro Nicaragua, l’AVO Syncro Nicaragua Fogata et le très convoité AVO Limited Edition 2005. Ce qui fait que ce cigare se compose de 7 tabacs venant de 3 pays différents.
Il est présenté dans un étui tout en cuir qui rappelle l’étui guitare avec ses attaches en métal.




J’ai un cigare de bonne composition avec une cape attirante et de belle finition, elle est dotée de deux bagues. La première assez classique pour la marque avec les lettres A V O, à gauche Improvisation et à droite le nom du créateur de la marque. Le tout en en couleur doré et brun.




La seconde m’a demandé un peu plus de recherche, elle représente un manche de guitare. Ce qui est interpellant c’est que celui-ci comporte 7 points, ce qui est anormal pour un manche de guitare et je doute que Monsieur Avo, grand musicien, ait pu faire une telle erreur. A-t-il voulu nous faire passer un autre message symbolique ? A ce stade de mes recherches, je ne connais pas la réponse.

Je coupe mon cigare, ce qui n’est pas évident avec mon Xikar car mon module est box pressed 60, je dois donc recourir à un coupe cigare publicitaire que j’ai reçu en cadeau pour des gros modules.  Je tire dessus, une bonne odeur de terre bien grasse arrive directement, j’ai aussi le sentiment que le tirage va être parfait.
J’allume celui-ci, le pied s’allume de façon parfaite même si cela me demande un peu de patience bien légitime, la fumée est assez abondante, la combustion se présente sous les meilleurs hospices.
Mon cigare me donne des saveurs d’humus, de poivre, de chocolat amer mais aussi de cèdre, fougères et chêne.
Ce mélange me donne envie de titiller mes amis Jipi et Francis, je leur envoie donc un mail en disant que je suis fâché.  J’attends un moment avant de leur envoyer ; ce sont tellement des bons cigares que cela va me couter de l’argent.




Après cette petite pause, je reviens à ma dégustation, ce cigare est pour moi le meilleur Avo que j’ai fumé.
Non seulement il a des saveurs, une belle puissance, il est bien équilibré et je ne parle pas de sa finition.

J’ai un cigare Special Toro « box pressed » de cepo 60 et de 15,2 cm.

Cape : Equateur Habano Ecuador Marron Claro
Sous-cape : Rép. dominicaine Olor Zona 7
Tripe : Nicaragua Esteli Ligero, Rép. Dominicaine San Vincente Ligero, San Vicente Mejorado Seco, Piloto Ligero et Piloto Seco

Prix au moment de la rédaction de l'article : 17.10 euros


En conclusion : un cigare bien roulé, bien construit avec un équilibre parfait, 3 tests = 3 conclusions identiques, franchement je le reprendrai.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire