table

mardi 4 juillet 2017

Los Dueños Premium Cigar Robusto Maduro



Chers lecteurs, vous retrouverez les conditions de dégustations ainsi que les explications sur la marque et la bague sur mon article concernant le Torpedo, en fait je vous conseille de le lire en premier.

Donc un moment de repos, un rinçage du palais et je me lance dans la deuxième dégustation de la soirée, le module Robusto.

A l’œil, j’ai un aussi bon travail de confection que sur le Torpedo, le test a cru me dit que le tirage sera assez parfait.
Je l’allume, et je suis surpris car je suis littéralement dans le poivre noir, celui-ci me pique même la pointe de la langue, ce n’est pas repoussant mais surprenant.
Heureusement l’effet de surprise ne persiste pas et je suis très vite dans le cèdre, le chocolat noir et le café moka fort. Avec en arrière-plan, le poivre mais qui à virer au blanc cette fois.
Ce cigare en restant medium à plus de douceur, un côté plus crémeux que le Torpedo.
Avec aussi un côté boisé plus noble je retrouve cette sensation de chêne que je connais si bien lorsque le feu sacré crépite.





Je suis étrangement assez lent dans ma dégustation, au début je mets cela sur le fait que c’est mon deuxième cigare de la soirée, mais très vite je me rends compte que ce côté moka et noble me donne un aspect reposant, je suis juste bien. Encore un bon cigare pour un moment de méditation. Ce cigare a un bon équilibre et une puissance Medium –
La fumée est bien présente et la cendre est gris claire, très compacte.

Je suis vraiment conquis par cette marque en tout cas par les versions maduro même si j’ai une petite préférence pour le Torpedo, je dois dire que le Robusto m’a donné satisfaction. Scander me demande mon avis, et quand je lui dis que je n’ai goûté que les maduro, il me dit : Je ne sais pas si c’est une bonne idée d’essayer le claro juste après mais tu dois les gouter. Je pense que je suis rassasié car la longueur de bouche est toujours bien présente, et je pense que je plane toujours un peu car je n’ai même pas la présence d’esprit de reprendre un claro en repartant pour déguster à la maison.
Ce n’est que partie remise puisque je pense qu’on les aura bientôt chez nous.

Mon cigare fait 12.7 cm pour un cepo de 50
Cape : Brésil Arapiraca
Sous-cape : Rép. dominicaine Olor
Tripe : Rép. dominicaine, Nicaragua
En conclusions : très bon moment de détente avec ce cigare, un cigare équilibré même si le test de rétro olfaction me donne un peu plus de piquant que le torpedo.


Si vous avez la possibilité de vous en procurer, n’hésitez pas surtout que la politique de Scander et Nadja est des bons cigares dans les +/- 10 euros.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire