table

mercredi 3 janvier 2018

Los Dueños, soirée luxembourgeoise,

Mondorf-les-Bains



la Tabatière


Décembre 2017 a été assez chargé en réunions, visite de club, entretien avec des distributeurs… et j’ai même eu 3 jours intensifs avec Scander Chida; je pense que notre périple a été constructif et méritait les 1100 km.

Dans celui-ci, il était prévu un passage à Mondorf-les-Bains pour une présentation de ses cigares.
Nous devions être là pour 15h et vu les conditions météorologiques, nous avons décidé de prendre la route assez tôt. Mais le déjeuner (petit déjeuner) c’est sacré pour Scander donc une première halte aux Guillemins s’imposait. Je ne pouvais pas laisser repartir mon ami, sans lui faire découvrir les gaufres de Liège de chez Eggenols (oui je sais, je fais souvent sa publicité non sponsorisée, mais sa pâtisserie est tellement grandiose)
Après notre dégustation accompagnée d’un chocolat chaud et d’un café, direction la E25 vers le Luxembourg. Comme depuis 2 jours, mon co-pilote ne résiste pas à l’appel du bercement de la voiture et les seules paroles que j’aurai encore c’est: "woaw il y a de la neige!".

Nous arrivons vers 14h45, nous rentrons dans l’établissement, et je pense que nous nous sommes trompés d’adresse car nous sommes dans une boutique de cigarettes, tabacs et alcool… à l’exception d’une vitrine pas très fournie, les cigares se font très rare. La dame qui est derrière le comptoir nous demande de patienter un moment car deux jeunes n’arrivent pas à se décider sur ce qu’ils vont acheter.
Elle ferme enfin la porte de l’établissement, place un petit panneau dessus (style fermé pour 5 minutes) et nous explique qu’elle va nous conduire car la civette est à l’étage.
Nous la suivons donc pour arriver dans une pièce assez spacieuse où nous comprenons que se déroulera la présentation. Il y a déjà un monsieur, qui déguste un cigare, et dont le look me fait penser à un texan. Il se présente: Mark Loos. Nous constatons que nous sommes sur le même groupe Facebook, nous sommes donc enchantés de faire connaissance en chair et os. Mark nous explique que Pierre va arriver et nous commençons à dialoguer en attendant la suite des événements.



Pierre Nizet


Un moment la porte s’ouvre et un autre barbu fait son entrée: Pierre Nizet, patron de l’établissement. Il s’excuse pour le retard mais nous explique qu’il court beaucoup entre les boutiques et le marché de Noël et qu’il a fait au plus vite.
Pierre est un fameux personnage, un mélange de rocker, de biker avec une bonne dose de jovialité et d’humour.
Il nous propose de fumer quelque chose et ouvre la porte de la pièce à côté. Il nous invite à rentrer et je me retrouve dans une grande pièce humidifiée et à bonne température ambiante, le saint des saints de La Tabatière. Le long des murs d’anciennes armoires en bois remplies de pépites, me font penser aux anciennes pharmacies de ma jeunesse. Elles collent parfaitement avec le patron des lieux.


Los Duenos


Au centre une table sur laquelle mon regard est attiré. Je n’en reviens pas! Pierre a la gamme complète de Scander. Il faut dire qu’à ce stade (je ne connais pas la nature exacte de leurs arrangements) Pierre en a l’exclusivité pour le Luxembourg.

Je choisis pour commencer la soirée, un torpedo maduro. Dans le fumoir les invités de Pierre commencent à arriver, des têtes connues par le net, des nouvelles connaissances…


la Tabatière


La présentation peut commencer, Pierre nous propose un verre du vin mousseux étiqueté La Tabatière, les gens s’installent mais le cigare entre les lèvres et le téléphone à l’oreille, Mark nous dit que certains doivent encore venir et qu’ils confirment qu’ils sont en route.
Nous parlons de choses et d’autres, nous blaguons, nous échangeons… Pierre me surprend dans une pose entre la méditation et le gars bourré et partage la photo sur Facebook, les commentaires vont dans tous les sens.
Les derniers installés, abreuvés et fournis en cigares, Scander prend la parole, il n’a pas voulu faire une réunion conférence mais nous parle des origines de sa société, de son logo, de ses cigares… une fois de plus, je sens en lui le passionné, le gars qui vit ses rêves.
Les questions fusent de toutes parts et il y répond avec le même enthousiasme.



Cénacle


Pendant ce temps je décide de reprendre un bon module : le Cenacle.
Ce qui amène la question pourquoi ce nom ?
C’est en fait un hommage au club cigares de l’Essec (Essec : école supérieure des sciences économiques et commerciales française). C’est en effet ce club qui a le premier donné sa confiance à Scander.
Pendant que je parle avec mon voisin et ami Lionel, et que je déguste ce cigare, mon autre ami (le Texan) défie son voisin au concours de la plus longue cendre.



Los Duenos


Mark va gagner haut la main mais peu de temps après avoir remporté la victoire, sa cendre tombe, rebondi sur le pantalon et s’écrase au sol.
Le problème dans ce genre de réunion, c’est que le temps passe vite, trop vite, que nous avons de la route et seulement une gauffre et quelques chips dans l’estomac.
Mark qui a été rejoint par son épouse, nous propose de se joindre à eux dans un restaurant italien qui vaut le détour. Nous acceptons et il réserve donc une table pour 21 heures. Et oui quand je vous dis que les réunions d’amateurs de cigares sont un éternel piège, on ne voit jamais l’heure passer tant on s’y amuse.

Le temps de finir le cigare, que Scander donne encore quelques conseils et il est temps de prendre congé de notre hôte et de nos nouveaux amis.
Je me suis tellement bien senti que j’ai promis à Pierre de repasser et de faire un article sur ses établissements.
En attendant si vous voulez déguster un Los Dueños ou un autre cigare, je vous conseille de vous rendre dans un des trois magasins de Pierre, vous y serez bien reçus !


El Aficionado "Mondorf"
44, Av François Clément
L-5612 Mondorf-les-Bains
Tél: +352-23.66.88.65
Ouvert 7 jours sur 7 de 8h00 à 19h00

El Aficionado "Niederanven"
141, Route de Trèves
L-6940 Niederanven
Tél: +352-26.34.01.16

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h

D’autres photos sur le groupe Facebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire