table

mercredi 10 janvier 2018

Oliva Série V Melanio

Gran Reserva Limitada Figurado



Oliva Série V Melanio Gran Reserva Limitada Figurado


Avec sa forme rectangulaire, sa belle couleur de cape et ses bagues couleur de feu, ce cigare ne peut pas passer inaperçu dans l’humidor de votre civette.
Je connaissais cette gamme Melanio en maduro, mais ce Figurado natural m’attire comme un aimant. Et je cède à son appel, ce soir je testerai cette belle pièce.


Oliva Série V Melanio Gran Reserva Limitada Figurado


J’ai une cape avec quelques nervures, de belle construction et mise en valeur par deux bagues.


Oliva Série V Melanio Gran Reserva Limitada Figurado,


La première est la bague classique de la gamme Oliva V et la deuxième, juste en dessous, porte les inscriptions Melanio Gran Reserva Limitada. Je suis bluffé par le design de celle-ci car les inscriptions sont en lettres d’or rehaussées par deux bandes rouge et deux bandes dorées et plus larges. Ce qui est surprenant c’est qu’elles reposent sur un rectangle brun de la même couleur que la cape. Comme si les inscriptions avaient été gravées dans celle-ci.

Je palpe délicatement ce petit joyau et celui-ci est assez lisse et souple.
Que la fête commence, je coupe un léger morceau de mon cigare, le porte aux lèvres et aspire, l’air passe bien et j’ai déjà une quantité de renseignements sur ma dégustation : je pense que j’aurai un cigare doux, sucré et (Nicaragua oblige) une enveloppe de poivre.
L’allumage doit se faire en douceur, même si j’ai déjà dégusté des Figuarado au pied plus serré, pas question de brûler la cape.

Mon cigare commence à dégager de la fumée, la flamme augmente au pied de ma vitole et il s’embrase calmement et adroitement.
Les premières bouffées sont douces avec des aspects de noisettes, du sel, des toasts et du poivre blanc en arrière-plan. Soudain le poivre vire au rouge, et s’installe aux commandes, pas écrasant ou trop puissant, simplement enveloppant et persistant.
Puis comme par magie, celui-ci s’adoucit de nouveau, tout en restant bien présent. La fumée est bonne et le tirage assez facile pour un cigare de cette longueur.
J’apprécie ce ballet que fait le poivre, car à chaque reflux il libère des arômes parfois de terre grasse, parfois d’herbes séchées ou encore de pain grillé. Et ceux-ci sont toujours suivis d’un flux de poivre rouge. Je me sens un peu comme Mickey dans l’apprenti sorcier ou comme Robert Redford dans l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux. C’est une sensation très agréable et enivrante. Je retrouve des sensations de la Série V mais avec une palette plus large de saveurs.
Ma dégustation prend des allures plus crémeuses, plus sucrées. Est-ce que c’est la mort annoncée du poivre ? Non car il revient, certes avec moins d’intensité, mais sa présence se fait sentir.

Alors que mon mégot se meurt dans le cendrier et que je reviens lentement dans le monde de la nécessité, je me dis que j’ai passé un long et agréable moment de dégustation. Je comprends mieux pourquoi ce cigare a été très apprécié au point d’être déclaré le meilleur cigare du monde par Cigar Aficionado en 2014 (voir la vidéo en fin d’article).
Je voudrais encore revenir quelques instants sur Limitada, je vous rassure cela ne veut pas dire que ce cigare est une édition limitée, mais simplement que celui-ci est fait avec des tabacs vieillis et par conséquent il faudra parfois être patient pour en retrouver dans vos civettes.

J’ai un cigare de 16.51 cm pour un cepo de 52
Cape : Equateur (graine déposée par la société Oliva)
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua

En conclusion : un très bon cigare avec lequel j’ai passé un agréable moment de détente et de plaisir, je pense que ce n’est pas le cigare que l’on fume tous les jours, car il faut prendre le temps de l’apprécier et de le déguster dans les meilleures conditions. Il a un prix assez élevé mais amplement mérité. Pour ma part, ma deuxième dégustation, je l’ai pratiquée lors de la fin d’année calendrier, en place du traditionnel Arturo Fuente Opus X et je ne regrette pas mon choix.

Prix au moment de la rédaction de cet article : 18.50 euros.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire