table

jeudi 18 janvier 2018

Scotch Silly Barrel Aged

Edition Limitée 2017 (Whisky)



Scotch Silly Barrel Aged


Malgré que j’aie une nette préférence pour les bières blondes, quand mes amis du Bouton d’Or m’invitent à déguster avec eux cette bière, je ne peux qu’accepter. Cela me permettra de les revoir, et puis j’ai un très bon souvenir de mes tests de la Brasserie Silly (Swaf, Silly Pils Bio).

Quelques recherches sur le net, et j’apprends que la brasserie a l’habitude de sortir, en Edition Limitée, une version annuelle de leur scotch. La bière subit une étape supplémentaire dans la fabrication, un vieillissement pendant 6 mois en fûts de chêne. Cette année 2017, ils ont opté pour des fûts de Whisky écossais.

Flo apporte la bouteille conservée à la bonne température puisque la Brasserie Silly conseille de la déguster entre 4 et 7 degrés.
Roch se charge de l’ouvrir et de servie nos verres, la bière a une couleur sombre quasiment noir comme presque tous les scotchs, mais on y retrouve des reflets rougeâtres. Au nez, elle a des relents de whisky, de café crème.
Avant de la porter à la bouche, je m’arrête un moment sur la bouteille de 75cl : celle-ci est pourvue de trois étiquettes. Vu la couleur sombre du breuvage, ils ont choisi des couleurs plus douces, plus claires.


Scotch Silly Barrel Aged 2017 (Whisky)


Sur celle du goulot, on retrouve le nom de la brasserie, de la bière avec entre les deux un fût de chêne. Sur un côté LIMITED EDITION BELGIAN ALE et de l’autre AGED IN SCOTCH WHISKY BARRELS.


Scotch Silly Barrel Aged 2017 (Whisky)


La deuxième plus grande reprend le même genre d’indication avec en plus le fait qu’elle fait 9° et fait assez rare l’adresse complète de la Brasserie. Je ne m’attarderai pas sur celle de la face arrière car elle parle de la caution et des mesures de prudence pour les femmes enceintes…

Il est temps de gouter cette bière, car sa fine mousse retombe rapidement, attention ce n’est pas toujours la bière qui est en cause, il y a un tas de paramètres comme le genre de verre, le produit de nettoyage, la chaleur du verre et son dégraissage. Mais sa finesse peut être une cause également.

Je suis étonné de son côté rafraichissant avec des notes de café, pain d’épices, de caramel. On ne distingue plus le côté whisky par contre je pense que celui-ci renforce les effets de bouche, car si mon scotch était désaltérant il me laisse maintenant une chaleur en bouche et une longueur plus qu’agréable.


En conclusion : je pense que la Brasserie Silly a réussi son pari avec cette bière en E.L. En tout cas je suis enchanté de l’avoir dégustée au point que j’en ai offert une à Kevin, et je me réjouis d’avoir son ressenti. Et puis une bière qui donne de la chaleur, dégustée avec des amis, un soir d’hiver, que demander de plus ? Rien sauf dire merci à l'Univers, à Florence, à Roch et à Frank sans oublier la Brasserie Silly.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire