table

mercredi 7 février 2018

Furia



Furia



Un nom qui a déjà fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux, ce qui me fait penser aux 3 passoires de Socrate, mais le but de cet article n’est pas de polémiquer mais de vous faire découvrir cette marque.


Furia


Cette gamme de 3 cigares est une nouvelle marque de Didier Houvenaghel (dh Boutique Cigars), déjà bien présent dans le monde du cigare avec des marques comme La Ley, La Preferida ou Nicarao, en collaboration avec Abdel Fernandez.
Didier est aussi un fan de mythologie, comme on peut s’en rendre compte avec l’habillage de la boite de La Ley ou le choix du nom Nicarao. Il ne va pas déroger à la règle pour cette gamme.

Furia, Déesses sombres à deux visages de la mythologie grecque, sont aussi connues sous le nom des Bienveillantes. Elles sont chargées d'exécuter la sentence des juges.
Elles poursuivent les coupables avec acharnement et ne laissent aux criminels aucun repos, elles les tourmentent sans relâche. 
 Mais sont aussi protectrices d’Athènes et gardiennes de la justice.
Filles de Gaïa (la Terre) et du sang d'Ouranos (le Ciel), ces divinités chthoniennes, dont leur nombre reste généralement indéterminé, sont surtout connues par les œuvres de Virgile qui en mentionne trois :

Alecto (l'Implacable)
Megaera (la Haine)
Tisiphone (la Vengeance)

Ce qui nous donne pour la gamme, 3 modules :

Alecto (le Bleu), 11.43 cm pour un cepo de 56
Megaera (le Rouge), d’une longueur de 13.97 cm pour un cepo de 54  
Tisiphone (l'Orange), 16.51 cm pour un cepo de 58


Furia


En ce qui concerne les couleurs, M. Kron, directeur des ventes internationales de NyB Cigars, dit:

Sages, obscurs, pastels et symboliques, les couleurs des cigares Furia représentent la créativité et l'obscurité du crépuscule (bleu), la beauté et la destruction de Pompéi (rouge), et la netteté du safran (orange).

Avec leur élaboration, les créateurs ont voulu rendre hommage à des valeurs comme l’exaltation, la force, la beauté… Mais aussi la folie, la fureur… De la vie.

Concernant la bague, on est dans l’innovation avec un fil de laine, lien purement symbolique entre deux choses connectées. Et ce petit bout de laine va s’étendre depuis le concepteur jusqu’à l’amateur qui va déguster ces agréables cigares. La profondeur de cette pensée et la créativité de cette idée reviennent à Monsieur Sandro Stroili (Jean-Pierre Saccani en parle d'ailleurs dans un article de l'amateur de cigares).

En conclusion : une gamme de 3 modules de tabacs provenant principalement du Nicaragua avec dans la tripe, une feuille viso (luisante) d’un pays lointain dont l’origine est gardée secrète. Ces vitoles ont une puissance assez élevée puisqu’elles sont classées de 7 à 7 ½.
Il faut un vieillissement des feuilles de 3 à 6 ans pour réaliser un Furia.

Cape : Habano Oscuro, Japala, Nicaragua
Sous-cape : Esteli, Condega, Ometepe (Nicaragua)
Tripe : Esteli, Condega, Ometepe (Nicaragua) + un territoire gardé secret
    
Les Photos de cet article sont de Raphael Moska, graphiste freelance, amateur de cigares et online community manager chez NyB Cigars : vous pouvez le suivre sur Facebook ainsi que consulter son site internet. Bientôt un article plus détaillé sera disponible sur le blog.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire