table

mardi 13 février 2018

Hiram & Solomon Cigars

Hiram & Solomon Cigars


Après être venu de Tyr à la demande de Salomon, ce fils de la veuve se mit à l’ouvrage. Hiram, grand architecte, réalisa toutes les choses demandées par Salomon pour la finition de la maison de l’Eternel, (D’après l’Ancien Testament, 1 Rois, chapitre 7) y compris des cendriers...

Un autre Hiram était très proche de David et de Salomon: il s’agit du roi de Tyr (Ancien Testament, 1 Rois, chapitre 5).
C’est donc naturellement que les Masons (traduction anglaise de "maçons") ont pris ces noms pour leurs cigares.


Hiram & Solomon Cigars


Après un premier essai avec des puros de Rep.dom., les investigateurs de ce projet se sont tournés vers d’autres terroirs comme Sumatra, Honduras et Nicaragua pour nous offrir des cigares en trois modules : ENTERED APPRENTICE (APPRENTI), FELLOW CRAFT (COMPAGNON) et MASTER MASON (MAITRE).
Ils ont également mis des symboles forts de la maçonnerie comme le compas, l’équerre, la houppe dentelée et la Lettre G (et encore d’autres que je vous laisserai découvrir par vous-même).


Hiram & Solomon Cigars


Une inscription sur la bague attire mon regard : 2B1 (le dessin d'une équerre et du compas) SK1, j'ai demandé la signification aux créateurs du projet, voici leur réponse : 
Les Franc Maçons (en général) ne demande pas à quelqu'un de les rejoindre, il faut faire la demande et comme on dit frapper à la porte du Temple. Donc To be one mason ask one, pour devenir Franc Maçon demande à un Maçon.
   
J’ai déjà entendu des critiques contre cette initiative et je les respecte, je dirais juste que les Maçons U.S. sont moins frileux de se dévoiler que leurs frères ou sœurs européens. Par ailleurs, j’ai suis allé voir sur leur site et j’ai trouvé une explication qui tient la route. Je vous en livre mes impressions ainsi qu’une partie de leurs interventions (en italique):

L’idée est venue du fait de continuer une longue tradition maçonnique : la fraternité, rassembler ce qui est épars. Des documents remontant au milieu des années 1800 décrivent la tradition de distribuer des cigares aux frères afin qu'ils puissent fumer pendant ou après les tenues. Cette coutume était considérée par les frères comme un moment de détente qui ouvrait un espace-temps pour échanger des idées et apprécier la simplicité et la communion qui sont l'essence même de la Fraternité.
C'est ce que propose Hiram & Solomon Cigars. Un de nos principes directeurs est de réunir les frères Maçons dans l'harmonie d'un bon cigare: tirez une chaise, asseyez-vous, allumez l'un de nos cigares et profitez de l'histoire.
Lors des discussions, l’idée est venue de faire un cigare de qualité qui porterait des emblèmes maçonniques, qui représenterait non seulement les Francs-maçons partout dans le monde, mais aussi qui pourrait correspondre au niveau d'excellence des Frères.

Les frères Kashouty et Dakrat ont pris contact avec Harry Rockefella, un entrepreneur bien rodé dans l'industrie du tabac. Au fur et à mesure qu'ils apprirent à se connaître, des idées de mélanges ou de designs pour réaliser un cigare de qualité supérieure destiné aux francs-maçons, amis et sympathisants ont été élaborées.

En se lançant dans la fabrication de ces cigares, ils avaient l’espoir que ceux-ci rapprochent les frères et sœurs qui les partageraient après une tenue, qu’ils apporteraient une expérience positive à tous les maçons du monde entier ainsi qu’à leurs amis.
Et si un profane frappait à la porte du temple après une dégustation d’un Hiram & Solomon pour en savoir un peu plus sur nos travaux, cela serait une belle réussite.

Ils espéraient aussi que par la mise sur le marché de ces cigares et lors de vos dégustations, vous auriez toujours en tête de vivre vos rêves et de ne jamais abandonner.

Un enseignement fondamental de la franc maçonnerie est la charité. Comme je vous l’ai expliqué, mes chers lecteurs, dans mon article LeMonde du cigare, Une aide à la jeunesse, les créateurs de cette gamme font des dons d’une grande partie des bénéfices à divers événements caritatifs maçonniques et communautaires. En outre, lorsqu’ils font une soirée spécifique ou qu’ils sont invités par un club ou pour un événement, ils font volontiers un don à une association dans les environs de la réunion.


Cette gamme de cigares fait donc son apparition petit à petit dans les civettes européennes comme en France, en Hollande...

2 commentaires: