table

vendredi 30 mars 2018

Asylum 13

Toro Gordo





Quand je les ai testés en 2015, j’ai trouvé qu’il y avait un gros problème de cape car elle avait tendance à éclater; on m’a garanti que cela était réglé donc c’est avec une certaine curiosité que je me suis rendu à l’invitation de Julien (Chez Dan, Jemeppe-sur-Sambre)

Mon choix de dégustation s’est porté sur le Toro Gordo, un cigare à la cape grasse parsemée de grosses nervures. 





Celle-ci est mise en valeur par une bague noire, et on y retrouve entre autre des « têtes » qui font penser à des têtes de mort ou à la fameuse tête de « Predator » comme sur le Schizo. Celles-ci entourent Asylum 13.

A cru, une bonne odeur de boisé avec un parfum fort que je ne connais pas. Je me réfère donc à la fiche technique pour apprendre qu’il s’agit de la fève tonka (contenue dans le fruit du teck brésilien, arbre qui peut atteindre jusqu'à 30 m de haut).
L’allumage est parfait, le tirage simple et la combustion est très bonne au début. J’ai directement une fumée âcre et une amertume, heureusement pas agressive mais bien présente. La combustion régulière se fait dans une fumée dense et importante. Très vite, l’amertume donne place à des notes boisées de cèdres, de café torréfié, de fèves grillées, de poivre noir, le bâton de réglisse de ma jeunesse est bien présent, et durera toute la dégustation.
Ce cigare est assez linéaire, comme la majorité des nouveaux cigares, on en a pour son argent du début à la fin. Même si parfois une saveur ou l’autre fait un passage furtif comme le cacao ou un côté plus terreux.
Il me rappelle aussi qu’il faut le fumer en douceur car la puissance est bien présente et j’ai une sensation de palais « empâté ».





La combustion devient très légèrement irrégulière mais pas de soucis, elle va se régulariser d’elle-même. La cendre est assez ferme et d’une belle couleur blanche grisée, cela renforce ma conviction de très bon équilibre.

Ma dégustation du jour fait 15.2 cm pour un cepo de 60

En conclusion : ce puros du Nicaragua m’a fortement plu et j’ai passé un bon moment. Après 3 tests, je n’ai eu aucun problème de cape donc je confirme que cela a été réglé. Ce cigare ne doit pas se fumer à jeun et je ne le conseille pas aux débutants ou si vous avez des problèmes avec la puissance.
Prix au moment de la rédaction de cet article : 9.10 euros 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire