table

lundi 14 janvier 2019

Sons of Anarchy Black crown Gordo & Robusto


Sons of Anarchy

Black crown

Gordo & Robusto



SOA


Le 18 septembre 2009 commençait sur BeTV et pour 92 épisodes la série Sons of Anarchy.
Elle met en scène Sons of Anarchy Motorcycle Club Redwood Original (SAMCRO), qui fait régner l’ordre à Charming, ville fictive du comté de San Joaquin en Californie.

Au fur et à mesure que les épisodes défilent le public se prend au jeu, il respecte et admire ces bikers violents et trafiquants pour leur code d’honneur et leur capacité à maintenir l’ordre et rendre justice dans les situations délicates.


SOA


Si le président du MC est régulièrement vu avec un cigare, cela n’a pas trop embêté l’acteur Ron Perlman (Clay Morrow) puisqu’il est lui-même grand amateur et fume plusieurs cigares par jour.


SOA


Il n’y a pas que Ron qu’on voit avec un cigare puisque l’autre First 9, l’acteur William Lucking (Piney) et l’acteur Mark Boone Junior (Bobby Elvis) en allument un régulièrement.

Les autres sont plus cigarettes ou herbe (dans la série) mais j’ai rarement vu un casting avec autant d’amateur de cigares en plus des trois cités précédemment : Tommy Flanagan (Chibs), Jimmy Smits (Nero Padilla), Danny Trejo (Romero). 


SOA


Sans oublier Emilio Rivera (Marcus Alvarez, President of the Mayans Motorcycle Club's Oakland California chapter), et qui reprend son rôle dans le Spinoff Mayans MC.
Mais si dans Sons, il est président du chapter et considéré comme le président national du club, dans Mayans MC, il est devenu El Padrino (le parrain). Il faudra d’ailleurs attendre aussi cette série pour le voir fumer un cigare.


SOA



Pour conclure ce chapitre, l’actrice Maggie Siff (Docteur Tara Grace Knowles-Teller) a posé pour la revue Cigar Aficionado dans laquelle elle parle de son nouveau rôle dans la série Billions.
Donc Clay fume régulièrement des cigares, c’est de nouveau dans Cigar Aficionado que l’acteur Ron Perlman nous apprend que ce sont des Joya de Nicaragua Gran Consul, qui sont ses cigares préférés.
Vu le succès planétaire de cette série, très vite les produits dérivés ont fait leur apparition : mug, pendentif, sweat… et cigares.

C’est la 20th Century Fox qui a demandé à l’entreprise Black Crown (Honduras) de confectionner ces cigares et après de longues années d’attente, ils sont enfin chez nous, distribués par STG (Scandinavian Tobacco Group).
Alors ce cigare opération de marketing ou bon produit ? Je pense au départ que la 20th Century Fox a un nom à défendre et qu’elle ne va pas s’impliquer dans un cigare s’il n’est pas de qualité. Mais, je vais de ce pas vous donner mon avis personnel puisque ce soir je déguste le Gordo.

Déjà la boite de présentation est recherchée, elle est tout en noir avec les inscriptions en blanc.


SOA


Sur le couvercle on peut lire Sons of Anarchy ainsi que le fameux logo du MC, sur le côté on retrouve de nouveau Sons of Anarchy (mais cette fois encadré de blanc), sur la face avant Black Crown et les dimensions des cigares.


SOA


Dans le couvercle intérieur, une tête de mort et dans deux cercles rouges et en partant de gauche : Est, Sons of Anarchy, 1967, Charming CA donc on pourrait traduire cela par Sons of Anarchy fondé en 1967 à Charming Californie. C’est en effet en 1967, que John Teller (le père de Jack) et Piney ont fondé SAMCRO en rentrant du Vietnam, ils seront rejoints plus tard par 6 autres membres. Clay Morrow sera le dernier des 9, ce groupe portait sur leur blouson un badge First 9.

J’ai une cape très rugueuse et assez sombre de type Oscuro, elle est ornée de deux bagues. Une de pied, ce qui devrait plaire à mon ami Cédric D. et une bague positionnée plus classiquement.
Celle de pied est noire, deux fines lignes rouges en délimitent la surface, dans une banderole on peut lire EST 1967, SOA et ORIGINAL. EST 1967, je l’ai déjà expliqué précédemment, SOA simplement abréviation de Sons of Anarchy même si quand il le tague le A est plus stylé anarchique. Et ORIGINAL puisqu’ils sont membres du premier club des Sons. Pour terminer cette bague, on peut lire Black Crown, la société de fabrication du cigare.


SOA

SOA


La deuxième bague est aussi noire et blanche avec le logo des Sons, la fameuse faucheuse (la mort) dont le manche de la faux a été remplacé par un AK 47 (armes principales du trafic des sons) et qui tient dans la main gauche un globe avec le A (façon anarchie).
Celui-ci est entouré des inscriptions (de gauche à en dessous) EST, SONS OF ANARCHY, 1967 et REDWOOD ORIGINAL. Les 3 premières, je ne reviendrai pas encore dessus et la dernière vous connaissez déjà la signification d’ORIGINAL. On sait que le premier club s’appelle SAMCRO, mais pourquoi REDWOOD ?
Cette dénomination a eu son lot de spéculation de la part des fans de la série et n’a jamais été expliquée par Kurt Sutter, son créateur. Je vous livre celle qui me semble la plus plausible : la Californie a le plus beau parc national des USA avec sa forêt de Séquoia (REDWOOD) on pense que la table autour de laquelle les membres de SAMCRO prennent les décisions est faite à partir d’un séquoia…

À cru, le tirage me semble parfait et j’ai des sensations de puissance.
Je l’allume et cela se fait sans aucune difficulté, le tirage est normal, le volume de fumée est assez important.
Dès le début, la puissance est bien présente, voire forte et prend le dessus sur le reste. Mais petit à petit celle-ci diminue pour libérer des arômes de café crème, chocolat noir, poivre noir et un subtil effet de caramel mou. Le tout enveloppé dans une bonne dose de chêne.


SOA


Ce cigare a une cendre assez compacte et qui me renseigne sur un bon équilibre de celui-ci puisque celle-ci est blanche striée de gris clair.
Alors que je l’avais déjà constaté avec la bague de pied, la cape ne souffre pas lorsque je retire l’autre bague et je n’ai pas de mauvaise surprise.
Ma dégustation se poursuit dans la même lignée avec un petit aller-retour vers une puissance un peu plus forte, mais dans la même palette des saveurs.

Ma dégustation du jour a porté sur le Gordo, un cigare de 15.2 cm pour un cepo de 60

Cape : Sumatra Oscuro (Equateur)
Sous-cape : Criollo 98 (Nicaragua)
Tripe : Nicaragua, Rép. dominicaine

En conclusion : j’ai passé un très bon moment avec ce cigare dont la puissance me convient et qui est bien fabriqué. Ce cigare a un bon équilibre et ce n’est pas le test de rétro-olfaction qui me dira le contraire. Je n’ai pas eu de décollage vers mes souvenirs car la palette des saveurs est assez basique mais à la troisième dégustation j’ai eu envie de me refaire les 7 saisons de la série.
Ce cigare est en vente chez les spécialistes au prix de 7.70 euros
J’ai également testé le robusto qui mis à part une légère augmentation de puissance a les mêmes caractéristiques que son grand frère et qui est vendu à 6.7 euros.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire